CUZCO AND CO ...

Publié le par LEHMANN LIONEL

Après une dernière salutation à nos hotes, direction le terminal international.
Sollicités de toute part, nous choisissons un chauffeur : c est parti pour la frontière chilo- péruvienne et les formalités douanières.
Je crois que nous sommes tombés sur un conducteur fou, roulant à toute allure, Edwige et moi assis devant, la fenetre condamnée, et 3 chiliennes entassées à l arrière .


Arrivés à Tacna au PEROU, et de nouveau assaillis par des vendeurs à la sauvette, plutot insistants .

Une visite du centre au son des klaxons ( il y en a un toutes les 2 s ...Tacna klaxonner ! ), un resto " pescado " et une bonne diarrhée pour Edwige plus tard, nous embarquons à bord d un bus de la compagnie " San Martin " : surprise, nous sommes les seuls touristes à bord : c est parti  pour 12 h de bus local dans un confort spartiate ... et dans une bonne odeur de ferme !

 

4 h du mat : après m etre retourné 150 fois sur mon fauteuil, une envie pressante me vient ...

Croyant enjamber des sacs posés en vrac dans la pénombre de l allée, une " forme " se soulève soudain : je viens d écraser la face d un mec plutot balèze qui dormait là, de tout mon poids : un " disculpe ... los banios ? " spontané ( désolé, euh ... les toilettes ? ) et 2 tapes dans le dos me sauveront la mise pour cette fois !

6h du mat : arrivée à Puno, en bordure du lac Titicaca : migraines et nausées pour moi, nous sommes à plus de 3 800  m d altitude et je suis en bermuda-claquettes . Edwige, plus résistante, nous dénichera 2 billets pour Cuzco, départ à 8h, 6h de trajet, l attente sera très longue ...

















Arrivés aprés plus de 20 h de bus sur des routes sinueuses, nous sommes épuisés et ne dicuterons pas longtemps la 1 ière offre d hotel faite au terminal de bus .

Après avoir retiré nos 1 ers soles ( monnaie péruvienne ) dans une banque sous haute-garde et les avoir placés précieusement dans nos bananes-plates ( devenues quasiment parties- intégrantes de notre corps dont elles se sont imprégnées de l odeur ...), nous arpentons les ruelles escarpées de Cuzco : la foule est pleine, les places sont animées de la féerie de Noel dans une ville que l on ne voudrait pas quitter ...
Le marché de Noel, gigantesque, couvre quasi la totalité du centre-ville !


Rencontre avec un couple uruguayen et notre ballade se poursuit : les crèches de Noel illuminent la plaza de Armas et une file interminable de jeunes péruviens sans le sou attend patiemment son précieux chocolat de Noel !
De retour à notre chambre, nous profitons du cable pour se poser un peu devant la TV.
Tels des zombies lobotomisés, nous resterons près de 5h devant un TV réality show américain : Flavor Flav, dans lequel un homme ( qui regarde étrangement à Huggy les bons tuyaux ... ) doit choisir une fille parmi 20 bimbos .
Après 50 arrets pub, c est le dénouement : on a les larmes aux yeux, d excès d ondes, et c est ... Houpss ( c est réellement son nom ) qui gagne !
Nous continueront ce mémorable noel au PEROU, avachis sur le lit, et avec au menu : foie gras sur toasts pas grillés, agrémenté dune bière Pilsen cuvée 2007;
Nous tomberons dans les bras de Morphée, bercés par la musique infatigable et non-stop d une guirlande électrique : il est 22 h 30 , JOYEUX NOEL A TOUS !!





Fort heureusement, le PEROU, c est aussi et surtout ... çà !!









Visite culturelle en ce 25 décembre :


27 gringos de nationalités diverses dans un bus touristique ( on n a pas pu faire autrement cette fois-ci ) , avec Ruben , notre guide péruvien au micro !
On commence avec Pisac, dans la vallée sacrée avec son son village colonial et sa forteresse Inca, perchée sur une montagne.
Puis l on se rendra au village de Ollantaytambo ( à 1 h de route ) dominé aussi par une forteresse massive avec ses temples et es secrets...

Publié dans pérou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Toujours aussi sympa, belles photos, commentaires agréables et droles. <br /> On en veut encore!!!!!<br /> Bisous
Répondre
M
ola que hora es?<br /> on dirait que vous etes en train de voyager et que tu ecris le blog au fur et a mesure...<br /> gros bisous de la part des lointains/proches calédoniens...<br /> tata
Répondre